Société Française de Biochimie et Biologie Moléculaire


Offres d'emplois

Soumettre une offre

Vous trouverez ci-dessous la liste des offres d'emplois ou de stages nous ayant été soumise par nos partenaires.

La SFBBM diffuse gracieusement ces offres mais pour y répondre vous devez prendre contact directement avec les organismes concernés à partir des éléments fournis dans l'offre.

Pour soumettre une offre d'emploi vous pouvez cliquer sur le bouton soumettre une offre.

POST-DOCTORAT-18 Mois

UMR8113 CNRS, Ecole Normale Supérieure Paris-Saclay

Analogues photo-activables du NADPH pour le déclenchement photo-contrôlé de la synthèse de NO intracellulaire.

 

Offre de post-doctorat de 18 mois à partir de février 2017

 

Description du projet

Ce projet multidisciplinaire a pour but d’appréhender les mécanismes photochimiques et moléculaires d’une famille de composés d’intérêt thérapeutique qui déclenche sous excitation lumineuse le transfert d’électron menant à la synthèse d’oxyde nitrique (NO) par la NO-synthase (NOS). Ce projet s’inscrit dans un axe de recherche de l’équipe « Biophotonique et interactions moléculaires » sur les applications de la microscopie multiphotonique et les effets cellulaires photo-contrôlés de composés à absorption deux photons. En l’occurrence, il s’agira d’étudier l’interaction entre la NOS et de nouveaux analogues du NADPH, le donneur naturel d’électron, dont le transfert d’électron peut être photo-induit par excitation dans l’infra-rouge, suite à une absorption deux-photons et d’en étudier les effets et les conséquences au niveau cellulaire.

Les NOS sont responsables de la production de NO qui joue un rôle très important dans de nombreuses voies de régulation impliquées notamment dans la régulation du flux sanguin, le développement neuronal ou encore la neurotransmission. La catalyse naturelle est normalement initiée au niveau du domaine réductase de la NOS par le transfert combiné d’électron et proton du NADPH vers le groupement flavinique FAD. Ce projet vise à étudier la possibilité d’utiliser des analogues photo-activables du NADPH pour « synchroniser » le premier transfert d’électron menant à la production de NO, dans le contexte cellulaire ; le post-doctorant devra notamment étudier les relations structures-activités des différents analogues ainsi que les conséquences de la photo-activation au niveau biochimique et en terme de viabilité cellulaire sur les cellules endothéliales (HUVEC). Les moyens et méthodes d’investigations seront basés essentiellement sur des approches de cytométrie en flux et de microscopie de fluorescence en mode statique (confocale, multiphoton) ou résolue en temps (FLIM, Fluorescence Lifetime Imaging Microscopy). Ce projet s’inscrit dans un contexte de recherche internationale (ANR France-USA).

 

Contacts : Dr. Eric DEPREZ, Directeur de Recherche CNRS, responsable d’équipe

Dr. Patrick TAUC, Directeur de Recherche CNRS

Publiée le
15.12.2016
Chargé de dossier
DEPREZ Eric
Email du contact
Type de contrat
CDD
Lieu
LBPA ENS CACHAN
Rémunération
A pourvoir pour
01.02.2017